Aller au contenu

Livres-CD Camino Verde

LOGO_camino_verde.jpg

Une collection unique de spectacles à lire et à écouter !
Vous avez aimé ce spectacle ? Nous vous proposons son enregistrement audio en public et le livre du texte intégral.


  • Livre CD Camino Verde Vincent Roca " Qu’est-ce qu’on fait pour Noël ? "

    Vincent Roca et Jacques Dau Qu’est-ce qu’on fait pour Noël ? Ces deux humoristes-là se connaissent de longue date. Ils sont complices. Grands amateurs de verbe devant l’Éternel ils se retrouvent sur scène, mis en scène par Jean-Pierre Beauredon pour vous enivrer de mots. Des mots dont la succession doit moins à la logique qu’à l’absurde, à la fantaisie, aux dérives de la pensée, à l’esprit d’escalier. Le temps qui passe (vertigineux), l’interprétation freudienne des matches de foot (hilarant et absolument délirant), l’année de la flamme… Aux prises avec une entreprise de pompes funèbres plus vénale que respectueuse, interrompus dans leur joute verbale par d’invisibles habitués du palace qu’ils servent avec zèle, ils retombent aussitôt après dans la loufoquerie la plus débridée. Comme toujours avec les textes de Vincent Roca, c’est virtuose, débridé, réjouissant. Spectacle de Vincent Roca mis en scène par Jean-Pierre Beauredon

    20,00 €
  • Livre CD Camino Verde Vincent Roca "Vite rien ne presse"

    Vincent Roca Vite, rien ne presse ! Clandestin du temps, Vincent Roca taquine l’horloge, sort les grands orques, invite les dieux, brave les empêcheurs en eaux troubles, se moque joyeusement de ceux qui roulent sur la bande d’apeurés d’urgence. Dans cette nouvelle création, Vincent Roca sort des cadrans battus et s’interroge, entre laps et perpète, sur ce temps qui ne nous quitte pas d’une semaine. Le futur se prend les pieds dans le présent et culbute dans le passé. Alors... Vite, rien ne presse ! Spectacle de Vincent Roca mis en scène par Gil Galliot.

    20,00 €
  • Livre CD François Bourcier "La Fleur au fusil"

    François Bourcier La Fleur au fusil Nom : Bourcier. Prénom : François. Qualité : poilus. Avec un s. Car il les incarne tous, ces jeunes hommes partis la fleur au fusil dans la tiédeur de l’été 1914. Il raconte leur histoire, le front, les tranchées. Il est la voix des anonymes broyés par la machine de guerre. Certains s’égarent dans la folie, d’autres trouvent refuge dans la prière, d’autres encore fuient dans l’alcool. Les blessés qu’on en vient à envier, les mutilations volontaires, les fusillés pour l’exemple… Il montre la déshumanisation au quotidien. Alain Guyard a consacré trois ans à élaborer ce texte à partir de chroniques et de témoignages. On retrouve le jeu bouleversant du comédien de « Résister c’est exister ». Le propos est rythmé, une utilisation d’infimes détails qui lui donnent le visage de tous les poilus pour une magistrale leçon d’histoire. Spectacle de François Bourcier, texte d’Alain Guyard.

    20,00 €